lundi 22 septembre 2014

jeudi 24 avril 2014

Des ombres sur Innsmouth  

Une réalisation audio d'Etienne Valles pour France Culture.

C'est une adaptation du roman éponyme pour la radio et en français donc à écouter, encore, et encore...
 
http://www.franceculture.fr/player/reecouter?play=4722674

samedi 20 juillet 2013

A Paris Lovecraft vit... Une redécouverte américaine



En 1970 un jeune étudiant américain originaire de Providence, Paul R. Michaud en voyage à Paris, découvre avec stupeur qu'un écrivain des années 30, de sa propre ville natale, de son pays et totalement inconnu là bas, est dans toute les devantures de libraires et connait un succés sans précedent. Il enverra un article au journal le Providence Evening Bulletin et qui paraitra le  29 décembre 1970, sous le titre de: A Paris Lovecraft vit, et dont voici la traduction.


"Paris - la description étrangement précise par Howard Phillips Lovecraft des sons et des odeurs d'une petite rue de Paris peu connue poussa un ami à lui demander s'il avait jamais été en France. "Oui" répondit Lovecraft, "dans un rêve avec Poe". (1)  Sauf pour quelques voyages à Boston et un voyage dans le sud profond, HP Lovecraft n'a jamais quitté sa maison de Colle Hill à Providence. C'était un solitaire qui refusait le contact avec le monde extérieur. (2) En dépit de n'être jamais venu à Paris, Lovecraft a trouvé dans la capitale française un foyer qui lui a longtemps été refusée dans le Rhode Island et dans le reste des États-Unis. Bien que considéré comme mort pour la plupart de ses compatriotes Lovecraft est bel et bien vivant et vit à Paris.

Il est tellement vivant à Paris, qu'il est difficile de marcher dans la rue sans éviter de voir son nom soit dans une vitrine de librairie ou sur une devanture de cinéma.Il suffit de mentionner à un étudiant français que vous êtes de Providence et le plus souvent le nom de Lovecraft est automatiquement mentionné - causant souvent l'embarras de beaucoup de Rhode Islander qui n'ont jamais entendu parler de lui.

Lovecraft est particulièrement vénéré par les étudiants français, dont beaucoup transportent ses oeuvres dans leurs poches. Pour eux Lovecraft est autant un héros culturel que l'étaient autrefois Albert Camus et Jean-Paul Sartre.Les œuvres traduites de Lovecraft sont tellement demandées à Paris que la plupart des librairies conservent des stocks importants de plusieurs titres. Beaucoup d'entre eux vont même jusqu'à leur consacrer des vitrines entières.

"La malédiction d'Arkham" de Roger Corman, une adapation cinématographique d'une histoire de Lovecraft a été si populaire dans le quartier latin qu'elle a fonctioné en continu dans au moins deux cinéma pendant plusieurs mois. L'un des cinéma a consacée un mur d'affichage extérieur entier sur Lovecraft.

La première traduction française de Lovecraft est apparue en 1954 et, les deux années suivantes, la majeure partie de son travail a été publié. Depuis lors, les oeuvres de Lovecraft ont vu plusieurs éditions et déjà plus de 300 000 exemplaires de poche ont été vendus à Paris seulement.

Jacques Bergier, l'homme qui a passé 20 ans à essayer de faire publier Lovecraft en français est le genre de personne que H.P Lovecraft serait devenu s'il vivait encore aujourd'hui. Il est l'un des auteurs de science-fiction le plus lu de France, et a récemment publié: "Le Matin des Magiciens" qui s'est vendu à gros tirages dans ses éditions française et américaine. En tant que rédacteur du magazine de science-fiction Planète, il a consacré son numéro d'été à une étude d' Ho Chi Minh, l'un des héros de Bergier. (3)

Ingénieur chimiste de profession, Bergier a une longue liste de découvertes importantes à son actif, ainsi que la notoriété d'avoir plannifiéla destruction  de la base de missiles Allemande de Peenemünde comme combattant de la Résistance pendant la Seconde Guerre mondiale (4). Aujourd'hui, il envisage d'accepter une nomination à l'Université de Californie à Berkeley , car il prévoit de déménager aux États-Unis dans  un avenir proche.

Si Lovecraft a été si bien reçu par les Français précise Bergier c'est parce qu'il était un écrivain qui protestait contre l'absurdité d'une civilisation scientifique empiétant rapidement sur ​​l'homme. Depuis 1940, les Français ce sont battus continuellement, perdant des batailles militaires sur leur propre sol et à l'étranger. Ss le message de Lovecraft a été significatif pour eux, il n'a été accepté que très récemment par son propre pays parce que les Américains dans leur ensemble ont réalisé l'absurdité des guerres de la technologie que dans le milieu des années 1960, avec l'augmentation de l'engagement américain au Vietnam. Si la condamnation de la civilisation scientifique par Lovecraft a été bien reçu par les étudiants français dit Bergier c'est parce que, comme eux, il est un "constestataire", celui qui conteste ouquestionne la base même de la société dans laquelle il vit. (5)

Que Lovecraft soit aussi populaire que lui à Paris est très surprenant, dit Bergier, surtout depuis que l'auteur américain est mort il y a plus de 30 ans. Lovecraft s'est très bien vendu à Paris, en dépit de ne pas être là pour promouvoir ses livres. Mais, dit Bergier, si Lovecraft vivait aujourd'hui, il se serait probablement dérobé à tout contact avec le public des lecteurs. L'auteur de Rhode island était un homme très timide, mais pour un petit cercle d'amis, il était trés méprisant envers le genre humain. Si Lovecraft agissait de cette façon, dit Bergier c'est parce que, enfant, il a été à plusieurs reprises fustigé verbalement par sa mère qui lui disait qu'il était très médiocre et ne réussirait jamais à rien (6).

La prédiction s'avera vraie dans le quotidien de Lovecraft, car il n'y a jamais pu gagner plus de 15 $ par semaine de ses écrits de science-fiction (7)

Arkham House a publié un grand nombre d'œuvres de Lovecrafts mais en édition très limitée. Une récente vérification ponctuelle des librairies de Providence et de Boston ne m'a fait trouver que deux copies de livre de poche de Lovecraft curieusement à Fremont Street chez un préteur sur gage, je n'en n'ai pas trouvé du tout à Providence. Parceque Lovecraft n'a eu aucun contact avec le monde extérieur, il a écrit comme s'il avait vécu sur une autre planète, dit Bergier. Une traduction Lovecraft a été trés justement intitulée: "Je suis d'ailleurs" ( (I come from Elsewhere) (8).

Mais au cours des trente dernières années, certaines parties de ce monde qui l'avaient jadis exilé commencent à ressembler de très près au monde sur lequel il a écrit. Peu compris durant sa vie ainsi que dans son propre pays, Lovecraft comme beaucoup d'écrivains de sa décennie, est devenu un expatrié, mais un expatrié qui n'a jamais dû quitter sa ville natale et son pays."

De retour chez lui Paul R. Michaud demandera l'aide financiére de ses parents pour fonder en 1977 une petite maison d'édition: Necronomicon Press dont il passera ensuite le flambeau à son jeune frêre Marc R. Michaud. Pour publier des oeuvres de Lovecraft, mais aussi pour discuter autour et de son oeuvre aux travers de bulletins comme les "Lovecraft Studies" ou "Crypt of Cthulu" et ou interviendrons des personnes comme Will Murray, Kenneth Faig Jr, S.T Joshi, Robert M. Price, et beaucoup d'autres, qui à travers leurs actions, allaient enfin ramener l'enfant prodigue au pays.

Dédicace
Mes plus chaleureux remerciements à Kathy de l'autre côté de l'océan , 
et sans qui cet article ne me serait jamais parvenu.


(1) Une histoire belle mais fausse que Bergier aimait à raconter car inventée par lui.
(2) Faux - HPL on le sait maintenan,t sans être un routard a voyagé plus que cela .
(3) On était en pleine guerre du Vietnam en 1970) 
(4) Il faisait parti du réseau Marco Polo qui avertit Londres que les nazis avaient réalisé des essais concluants avec les V1. Ces messages adressés au Colonel Rémy retinrent l'attention du commandement anglais qui prit en considération la menace et déclencha une 'action de sabotage de la base avec succés.
(5) HPL comme Marxisteet constestatire! - là on sent que c'est Bergier qui parle, et Michaud pour la partie sur la prise de conscience américaine à cause de la guerre du Vietnam que HPL aurait en plus surement approuvée.
(6) On sait maintenant que la vérité sur sa misanthropie et ses rapports avec sa mêre, est un peu plus subtile. 
(7) Ecrits de fantastique aurait été plus approprié. 
(8) en fait: The Outsider dans le titre original).

Lien:  Lovecraft une aventure Littéraire en France